Petit cactus et sa suspension en macramé

Je bricole pas mal en ce moment. Je vous montre aujourd’hui ma suspension en macramé et son cactus en feutrine.

Travaillant à la déco de mon coin atelier en ce moment, je voulais un peu de verdure. Au départ, je pensais à faire quelque chose avec des succulentes mais j’ai finalement changé d’avis.

Continuer la lecture de « Petit cactus et sa suspension en macramé »

Des trousses et des perles

Je continue avec mes dernières bricoles. L’école est finie. Cette première année pour mon Super G est passée à une vitesse de dingue ! C’est chouette de voir comme ça a été positif pour lui et de constater tous les progrès qu’il a fait. Bon, il fini sur les rotules, le pauvre (merci les 12 semaines de la dernière période, groumf) mais je crois qu’il est content de son année (et de partir en vacances mouahahah !).

Bref, j’ai tenu à remercier ses enseignantes, parce que voilà, tout le monde était content. Une première pour moi, je ne savais pas trop quoi faire. Je me suis donc laissée tentée par une série de trousses, ça sert toujours une trousse. Et j’ai glissé dedans un petit collier d’un Chouette Kit acheté il y a un moment. J’ai vraiment kiffé de faire des bijoux.

Pas de tuto précis pour les trousses hein, c’est facile à faire soi-même et j’ai fait selon l’humeur mais je suis quand même allée m’inspirer du côté de chez Mes petites coutures (qui propose plein de jolis tutos si ça vous intéresse).

Enjoy !

 

En bref:
 
Tissu coton de mon stock (Tissu Myrtille pour la plupart)
Chouette Kit de l’été dernier je crois.

A suivre…

****

Des bobines et des bulles

Oui, je sais, on ne peut pas dire que je sois d’une grande productivité en ce moment…
Je ne vous ressors pas les excuses habituelles, ça sent le réchauffé.

En attendant, ma copine Elodie des Bobines d’Elo (qui, elle, ne manque pas de projets !) vient de se lancer dans une jolie aventure avec sa cop’s Bulles de Clim.
Elles vous proposent toutes les deux des petits coupons de tissu sioupers choupis que franchement, ça donne trop envie de faire des choses trop mignonnes avec.

Quand Elodie m’a proposé de m’envoyer un coupon de mon choix pour que je teste, d’abord j’ai fait ça.

Ensuite je me suis mise au boulot. 
Au vu du potentiel choupinesque du coupon, j’ai décidé de faire un sac à doudou pour Super G. 

Je me suis inspirée d’un sac vu sur le site de Chouette Kit de Noël dont j’aimais bien le principe de mini sac à dos.

Donc voilà, j’ai bidouillé avec ce que j’avais en stock et j’ai pondu ça. 

Je kiffe le dessin franchement et ce petit sac se révèle fort pratique. 
Je n’ai pas trouvé de boutons stoppeurs dans ma mercerie, du coup j’en ai commandé chez De fil en étoile. Ils arrivent. 
Donc voilà, si vous avez envie de créer quelque chose d’original avec de jolies illustrations, foncez sur le blog Des Bobines et des Bulles. Je crois qu’il faut encourager ce genre d’initiative ! Encore merci !

A suivre….
****

DYI: mes petits pots à crayons

Alors que revoilà la sous-préfète….

Un bail que je n’avais pas bloguer. Désolée, j’avais poney. Oué pendant 3 mois (au moins).
Je reviens par la petite porte, histoire que le retour ne soit pas trop violent.
Ça fait trop longtemps que tu ne m’as pas vue, je ne voudrais pas te traumatiser direct avec de la couture de bombasse.

Bref, que dire, un putain de déménagement (Zhom a dit « c’est le dernier »). Toute une maison à ranger, une rentrée de Super G à l’arrache (appelé le jeudi pour une rentrée le mardi). Mais Super G est bonne pâte (sauf qu’il veut pas prêter il paraît) et c’est passé tout seul.

Je ne remets donc pas la main sur la moitié de mon stock (j’exagère mais bordel, où est passé le patron de mon Confortable !!??) et mon « atelier » est encore en chantier.
A part ça, tout baigne.

Je t’ai quand même préparé rien que pour toi un petit DIY tout à fait d’actualité et hachement original:  » fais-toi même ton pot à crayons !! ». 

Avec des photos pourries de la mort, because un coup il pleut, un coup il fait beau (éblouis-moi je te dirai rien) qu’en plus, mon APN n’a plus de batterie et elle a bien évidement disparue, cette fourbe.

Sinon, je suis bien contente de revenir par ici =^_^=

Pour UN pot à crayon, il te faut:

– un pot en carton (j’ai coupé le mien dans un rouleau de carton épais ramené du taf. J’ai dû prendre une scie pour le couper, pleure un coup).
– du papier, joli de préférence (ici lot Jackie de Bindewerk)
– du carton
– de la colle
– des ciseaux
– une règle
– un crayon.

On commence par découper la longueur de papier nécessaire pour entourer le pot (π2r hein pour le périmètre du cercle).

 

Puis on découpe un un cercle de carton pour le fond du pot (le gabarit est tout trouvé).

 

Ensuite on encolle le bord du rouleau puis on applique le cercle de carton.

 

Enfin, on encolle l’extérieur du rouleau puis ajuster le papier (mollo sur la colle sinon le papier va gondoler).

Et voilààààà. Bon c’est le papier qui fait tout.

 

A suivre….

 

****

 

Welcome baby #5

Et voilà un petit billet avant de mettre ma machine en carton pour de bon.
Ma super copine de Clochette et Cie vient d’avoir un petit loulou et c’était tout à fait normal de lui offrir une petite chose fait main pour fêter ça !
Bon, j’avoue, la pression est toujours plus forte quand j’offre à une amie couturière et j’espère avoir réussi mon coup (il faudra quand même fermer les yeux sur certains petits détails pas glop).

Je n’ai pas fait ma traditionnelles turbulette car Clochette et Cie en avait déjà cousu une. Je me suis donc décidée pour une petite tenue de bébé.

J’ai délaissé mes Ottobre et j’ai voulu tester du Burda Style qui pour son numéro de Mai 2015 proposait des modèles pour bébé plutôt sympas.

Autant je n’ai pas eu de souci avec les patrons (une veste sport et un petit jogging) autant ma surjeteuse a refait des siennes et j’ai bien galéré une fois de plus. Je suis une poissarde !!

Tant bien que mal j’ai réussi à assembler le tout et à faire des finitions pas trop crados (mais bon, une fois de plus ce n’est pas parfait). Bouuuuh. En revanche, je suis très contente de mes rigolos petits flexs effet velours, c’est déjà ça !
Et THE big problem, mes pressions Kam ont été ultra fourbes et du coup, la petite veste est infermable sous peine de craquer complètement le tissu, la loooooose. Je suis très vexée.

Pour me rattrapper, j’ai fait des petits chaussons à moustaches et une petit couverture au crochet e laine à 20% d’alpaga. Elle au moins, elle est toute douce.

Sweat gris Ma Petite Mercerie
Jersey marine Tissu Myrtille
Bord Côte Ty Florian Boutik
Flex A Little Mercerie

Voilà, je vais ranger mes machines très très bientôt et j’espère les ressortir très vite car j’ai déjà craqué sur 2 patrons de Marisa de Mlm Patrons: j’ai déjà le tissu pour le Féminin et j’ai aussi des idées pour l‘Estivale que je vois aussi bien en robe qu’en top. Gnnnnnnn, je veuuuuux !!

Voilà pour les dernières nouvelles. J’ai bien des pochettes et des tabliers à vous montrer mais je ne sais pas si ça vous intéresse (ce n’est pas très palpitant à voir, non ?). Poutous poutous.

A suivre…

****

Welcome baby #4

Et on arrive au bout de la série de cadeaux de naissance que j’ai fait dernièrement.
Et je ne termine pas pas par n’importe qui !

Ma copine Les Bobines d’Elo vient d’avoir une troisième petite nénette avec un joli prénom: Prune.
Je ne pouvais pas ne pas envoyer des petites bidouilles pour fêter cette arrivée !
Mais quelle pression de coudre pour une couturière qui plus est, douée de ses mains !

J’ai pas mal cogité (oué ça m’arrive). 
J’ai choisi de faire péter le rose pour une fois et j’ai cousu une paire de petits chaussons en polaire et un doudou qui fait de la musique, le tout dans un panier au trapilho.

Mate le camaïeu de rose ! (et la lumière dégueulasse des photos).
Pour le doudou, j’ai fait une forme très simple et j’ai rajouté des oreilles et brodés des yeux pour faire plus mignon. Et zou, une boîte à musique pour finir.
J’ai choisi un tissu sweat gris de Ma Petite Mercerie et du tissu Petit Pan (avec du rose dedans) de mon stock.
Mon doudou est tout simple mais je le trouve sympa.

Les chaussons sont en polaire et jersey (roses) qui viennent d’une espèce de cagoule achetée en solde chez DPAM. J’ai craqué pour le tissu que j’ai donc recyclé !
J’ai rajouté un passepoil argenté pour les finitions.

Enfin, mon panier au trapilho blanc et tiens ! Rose !  a des finitions caca mais je pense qu’il remplira son office.

Et coup de bol, c’est moi qu’a gagné au concours de son anniblog ! Youhou ! Danse de la joie. Admire un peu ce que j’ai reçu !!
Une chose est sûre, La Bobine ne fait pas les choses à moitié et son petit sac était rempli de bidouilles trop chouettes !!
C’est trop !
Un grand merci à toi !

Magie de la blogo qui te permet de rencontrer des nanas trop chouettes !! (étoiles dans les nyeux keurkeur).

A suivre….

Edit: comme demandé, je rajoute la finition de la boîte à musique (trouvée sur ebay). J’ai tout bêtement posé un oeillet et fait passer le cordon dedans.

****

Mon troc avec Papelhilo

Tout est parti d’une discussion avec Papelhilo herself qui, alors que je bavais d’envie sur une paire de ses célèbres chaussons, m’a gentiment proposé de faire un échange. Elle lorgnait du côté de mes BO en plastique fou (les japonaises) et de mon totebag en sashiko.

Je peux te dire que ce genre de proposition ne se refuse pas !

Hop, un peu de broderie pendant les fêtes et entre deux bonnes crèves, ça occupe ^^

Connaissant le goût de Papelhilo pour le recyclage, j’ai essayé de respecter ses habitudes et je n’ai rien acheté de spécial pour faire son totebag.
Je me suis servie de tout le tissu du kit pour sashiko et j’ai utilisé des chutes de lin qu’il me restait d’un projet de rideaux. Enfin, un petit coupon d’inspiration japonaise de mon stock a égayé le tout.

En retour, j’ai reçu une très belles paires de chaussons, exactement dans les couleurs que j’aime et pile poil à ma taille. Elles sont hyper confortables et je les aime d’amour !

Avec une jolie carte qui va bien !

Un grand merci à Papelhilo pour ce troc ! Ce fut un vrai plaisir (entre deux batailles contre les microbes pour toutes les deux).

A suivre…

****

Mon bonnet au crochet

Tout est parti d’une boutade quand j’ai proposé à la fantastique Fanny dite La Morue qui s’émerveillait de mes « talents » (morue et naïve, on n’est pas rendu !), de lui faire un bonnet au crochet.
Pétard ! Q’est-ce que je n’avais pas dit ! Elle m’a pris au mot et a exigé du bleu-marine sans vouloir trop me commander huhuhu.

Bon, coup de bol, j’avais parcouru tout le blog de All about Ami et j’avais déjà repéré son bonnet au point câble.

Hopolà ! C’est parti !

3 pelotes de fil de coton de chez Phildar, un croche de 6 et roule ma poule.

Le point câble a l’air compliqué à vue de nez et pas du tout. Il est répétitif et une fois qu’on a bien compris les nuances entre les rangs, il ne pose aucun problème. A la limite, ce que j’ai trouvé le plus chiant c’est de crocheter la bordure du bonnet. Interminable…
Le corps du bonnet est vite monté !
J’ai fait un pompon en laine jaune fluo pour qu’on ne perde pas Fanny dans le noir ^___^

 

Voilà une photo éclaircie pour bien montrer les torsades

Et en situation ! Je me suis sacrifiée pour la pose.

 

 

Alors kest’en pense ?

****

Col Infinity au crochet

 

Aujourd’hui, je te montre encore un petit coup de crochet. On ne m’arrête plus. Il faut dire qu’actuellement, je me régale à crocheter le soir sur mon canapé en regardant des séries à la télé. Un pur moment de détente.

Cette fois, j’ai littéralement craqué sur la laine Katia Junior chez mon petit fournisseur à côté de chez moi (ça a un petit côté dealer, dit comme ça). J’ai su tout de suite ce que j’allais me faire avec cette laine doudou.
Dernièrement, j’ai découvert le blog de All about Ami, une canadienne qui serait capable de te construire un centre commercial avec un crochet de 8. Elle fait beaucoup d’amigurumi ce qui ne m’intéresse pas des masses mais elle propose aussi des petites choses à porter très sympas.
Bref, elle fait de supers tutos et j’ai flashé sur le Long Double Crochet qui tombe à point avec le froid qui revient (rêve pas, toute la vie ne sera pas pareille à ce matin, aux couleurs de l’été indien)…

 

 

Je me suis servie de la version traduite de ce col chez TiamaCréations mais en fait j’ai parcouru tout le blog d’Ami et même si je suis blonde ET une quiche en anglais, j’ai quasiment tout compris.
J’ai utilisé quasiment 3 pelotes de 80g. Il m’a fallu un petit après-midi cocoon pour pondre le tout. Ça m’a fait un bien fou et cette laine a vraiment un potentiel détente superpuissant. En plus, elle est toute douce.

 

 

Et comme, j’avais été gourmande, il me restait une pelote avec laquelle j’ai fait…mon premier bonnet (patron perso à base de brides) ! Bon, la laine est peu grosse pour ça mais ça passe. Alors, la classe ou pas cet hiver ??

 

 

A suivre…

Tapis au crochet

Alors voilà, dernièrement, on ne peut pas dire que j’ai produit grand chose. Certes, l’été fut chaud (et pas dans les maillots) mais en vérité, je traîne depuis 4 bons mois 2 projets boulets.

C’est le genre de projet que quand tu commences, tu as l’impression que tu ne vas jamais finir. Tu laisses traîner mais ça te bouffe ta créativité et ça te bloque sur plein de trucs. Bref, panne sèche.

Je peux maintenant te dire que le PJ (Projet Boulet) n°1 est terminé et que le PJ n’°2 est en passe de l’être. Soulagement.

Tout a commencé lors d’une balade sur Pinterest, j’ai eu la stupide idée de vouloir me lancer dans un tapis au crochet. Au début, j’étais tentée par un tapis en Trapilho mais j’ai finalement flashé sur ce tapis, mélange de laine et Trapilho.
Le tuto était un peu succint mais j’ai fait à ma sauce.

 

 Détails techniques:

J’ai pris comme base un cercle magique de 8 mailles et j’ai crocheté une maille sur 2.
J’ai utilisé une pelote de Trapilho couleur taupe et du fil de coton coloré. J’adore !

Là où c’est devenu vraiment relou c’est au niveau du comptage de mailles, ça montait vite et j’ai fini par perdre souvent mes repères. A la fin, j’ai arrêté de compter et d’augmenter au hasard 8 fois par tour.
J’ai recommencé 2 fois entièrement le coeur du tapis (jusqu’au 20ème rang environ) car ça gondolait et ça faisait moche. Mais malgré tous mes efforts, ça gondole encore. Snif.

J’ai quand même réussi à pondre cette carpette de toute bôôôté qui m’aura bien fait suer. J’en ai fait une descente de lit bien confortable.

Je tiens à remercier ma coupine Gaïus qui a su me soutenir psychologiquement dans les moments difficiles et qui m’a motivée jusqu’au bout ! Merciiiiiii !

 

 

 

A suivre….