Mon manteau Saint-Michel-Cozy Little World

Je rattrape mon retard dans mes articles de blog. Faut bien reconnaître que j’ai franchement et la flemme et peu de temps pour entretenir tout ça. Mais comme il me sert aussi de journal de couture, il serait bien dommage de laisser tomber.

Bref ! Je suis très heureuse de pouvoir vous parler de ma masterpiece de l’année (voui Madame, de l’année !): mon manteau !

Le patron

Clairement, coudre un manteau me faisait un peu peur. Et je n’avais pas les moyens techniques de le réaliser avec mon ancienne machine. Mais avec l’achat de mon Elna, clairement, tout me semble possible huhuhu.

Une fois régler ces soucis purement matériel, le choix du patron fut vite vu. Je lorgnais sur le Saint-Michel de Cozy Little World (encore elle !) depuis sa sortie. J’avais donc trop hâte de le faire ! Ce patron correspondait exactement à mes attentes, à savoir une coupe assez cintrée, un style caban, des poches…en gros tout ce qui n’est pas tendance en ce moment quand on voit tous les manteaux looses qui sortent actuellement…#callmehasbeen.

J’ai choisi le format PDF pour son petit prix et parce que je préfère découper le papier directement que de devoir reproduire le patron papier….J’avais toute confiance en Fanny, je n’ai pour l’instant pas été déçue par ses patrons.

manteau saint michel

Le tissu

Alors celui-là, je l’avais depuis un an dans mon stock, en prévision. C’est un drap de manteau en laine trouvé sur Ma Petite Mercerie. J’aurais préféré du turquoise ou du bleu canard (zone de confort, toussa…) mais il n’y en avait pas assez en stock. Je me suis rabattue sur du jaune moutarde (dans le top 3 de mes couleurs n’est-ce pas) et finalement je ne regrette pas car il est très lumineux.

La doublure, j’ai eu plus de mal à la choisir, je n’avais pas trop d’idée. Je suis finalement tombée sur une jolie viscose chez Tissus Myrtille et elle m’a bien plu. J’avais aussi achetée un passepoil coordonnée mais j’ai complètement oublié de le coudre ! Les boutons viennent aussi de Tissus Myrtille, je les aime beaucoup ^^

manteau saint michel

Couture

Bon, alors on va se mentir, ça a été une sacrée affaire ce manteau ! Je vais ici vous donner quelques détails mais pour connaître toute l’histoire, c’est dans mon podcast que ça se passe ^^

Dans l’ensemble, je n’ai pas trop galéré techniquement. C’est long, c’est épais mais ce n’est pas super difficile. J’ai bien surfilé mon col avant de le coudre mais il gondole un peu quand même. Attention ! Les emmanchures sont étroites. j’ai dû prendre sur les marges de couture heureusement larges (1,5 cm) pour être à l’aise. Les poches passepoilées sont bien expliquées (il y a aussi un tuto sur le blog de Fanny) mais l’épaisseur du tissu a eu raison de moi et de ma délicatesse légendaire (humhum) et franchement, mes poches sont ratées…La prochaine fois, je ne couperai pas le parement de poche dans le lainage, ça fait beaucoup d’épaisseurs à retourner.

Là où j’ai réellement galéré, ce fut pour coudre l’ourlet du bas. Je trouve qu’il manque un petit dessin explicatif pour cette étape car au final (je suis allée trouver un tuto sur le net pour m’aider), ce n’est pas si compliqué mais une bonne illustration aurait bien dépanné. J’ai fait beaucoup de couture à la main, moi qui déteste ça et j’ai un peu triché pour coudre les marges de coutures de l’ourlet (j’ai retournée le manteau pour coudre à la MAC et non tooooouuuut coudre à la main comme préconisé (non mais elle veut ma mort !!!).

Voilà ! Une bonne dizaine d’heures de boulot mais je suis contente du résultat. Mon manteau a des défauts mais rien de foufou, je peux donc le porter au quotidien sans me taper la honte. Il tient bien le coup malgré une utilisation quasi quotidienne (mais j’ai déjà perdu un bouton T_T).

Je ne peux que vous encourager à vous lancer ! Il faut tout de même une MAC qui ne craint pas les épaisseurs mais sinon, ça roule ! De patience, il faudra t’armer jeune Jedi mais content à la fin tu seras. Bisous

manteau saint michel

Laisser un commentaire