Mes lectures de l’été 2

Oyez, oyez !!

Me voilà de retour après un record d’absence sur le blog. Merci à ceux qui passent encore par là.
Il faut dire qu’on a eu pas mal la scoumoune dernièrement et ça y est, j’arrive un peu à sortir la tête de l’eau.
Pour faire court, j’ai donc un homme convalescent et impotent et c’est donc Bibi qui gère tout, Super G en mode sangsue inclus dans le package. Bref, autant te dire que je ne suis pas hyper détendue du slip, mon weekend du 14 juillet fut dé-li-cieux à souhait (avec visite au CHU ambiance guerre froide). Je me suis éclatée !
Je marche donc au radar et j’attends les vacances avec l’impatience d’une fashionista devant les portes de H&M le premier jour des soldes. Elles seront plus que bienvenues !! (et c’est pas Mama Loca qui dira le contraire, coupine de galère ! ).

Mais j’ai reçu un message de Bobines d’Elo qui m’a regonflé l’ego puisqu’elle me demandait des conseils de lecture pour cet été. Bon, je doute de pouvoir la satisfaire mais du coup, j’ai eu envie d’écrire un pitit billet sur mes dernières lectures.

Je ne sais pas si ça vous détendra le maillot sur la plage mais c’est toujours ça de pris !

 

Tout est dans le titre. A lire absolument si vous voulez en savoir plus sur la guerre dans les tranchées. Un témoignage vrai, objectif et poignant.

Pour qui: pour tout le monde

Un livre lu au boulot qui m’a dérouté. L’auteur a parcouru toute la Chine pour recueillir les récits de ses compatriotes et ce qu’ils ont vécu pendant la Révolution Culturelle. Ce sont des gens mis au ban de la société qui témoignent: pleureur professionnel, meurtrier, instituteur, voleur, ancien propriétaire foncier…
J’ai lu pas mal de livres sur la Chine et j’avoue que cette culture me laisse toujours dans l’incompréhension.

Pour qui: ceux qui s’intéresse à la Chine ou qui aimeraient en savoir plus.

 

Un livre léger si je puis dire mais j’aime bien l’écriture de Pelloux (bien rôdé, il faut le dire). Tout ce que vous n’avez jamais voulu savoir sur les derniers instants des plus grands. Ma conclusion: mourir, c’est pas drôle…

Pour qui: ceux qui aiment les petites anecdotes sympas qui font du bien à la culture générale, ceux qui veulent se la péter en soirée avec des anecdotes.

Ok, celui-là n’est pas trop de saison mais il est hyper prenant. Ce serait dommage de passer à côté.
Le matin de Noël, Holly se réveille angoissée. Rien ne se passe comme prévu et sa fille Tatiana a un comportement de plus en plus étrange et inquiétant.
L’écriture de Laura Kasischke peut sembler un peu difficile d’un premier abord mais une fois dedans, on ne peut plus lâcher jusqu’à la fin (qui tue !).

Pour qui: ceux qui aiment les ambiances feutrées, les mystères et ce qui fait un petit peu peur mais trop quand même.

 

Je suis en plein dedans et je ne décroche pas.
Le bon gros pavé de 10 cm qui doit bien faire son kilo. J’avoue, je l’ai mis de côté en voyant son épaisseur et puis je m’y suis mis. Ecrit par un scénariste hollywoodien, on a vraiment l’impression de lire un film. Tout y est: espionnage et services secrets, terroristes surfant sur la vague du 11 septembre…On n’y croit pas une seconde mais ça fait du bien de vider la tête !

Pour qui: ceux qui aiment Homeland et 24.

Et pour se décrisper la raie sur le transat…

Extrait:
« -Et si personne ne peut me réparer?
-Tu n’as pas besoin d’être réparée
Ses lèvres ébauchent un sourire triste et il écrase une larme de son pouce
-C’est comme tes mosaïques. La beauté est déjà là, tu ne fais que la découvrir. Lâche prise, chérie
-J’ai peur de voler en éclats
Il prends ma main et la porte à ses lèvres qu’il passe tout le long des points de suture qui vont de mon poignet à ma paume
-Au milieu des éclats, je te trouverai »

Tout un programme !
Celui-là, je n’ai fait que le feuilleter car ce n’est vraiment pas ma tasse de thé. On dirait un Arlequin recyclé qui traînerait chez Mémé mais il paraît que ça marche !! Ça tombe bien y’en a au moins 3 volumes !

Pour qui: si tu es proche du burn-out, ton cerveau n’aura pas beaucoup d’efforts à faire.

8 commentaires sur “Mes lectures de l’été 2”

  1. Moi je dis qu'il faut exiger de l'homme un siouper cadeau pour te récompenser de tant de sacrifices na!
    Genre un cubi de rosé par exemple… mouhaha
    Tiens les 3 premiers bouquins de ta sélection me causent bien, le livre de Pelloux il est lolesque? Parce que moi je veux loler à donf cet été!

    1. Pffff, à ce stade, c'est pas quantifiable ce qu'il me doit…L'avantage, je pourrais ressortir cet épisode pendant de nombreuses années !
      Le bouquin de Pelloux n'est pas fendard au sens propre (vu le sujet) mais il écrit bien et j'ai parfois ri de ses blagues. J'avoue que dernièrement, je n'ai pas lu de trucs sioupers lolesques. Biiiiz

  2. Salut ma belle !
    C'est fou, j'ai vu Elo hier… et elle m'a justement raconté comment elle avait fait appel à toi ^^ !
    Bon sinon, c'est mort, on part pour "le Croismic" demain ! On va pas se voir cette fois-ci… sniiiif 🙁
    Mais je vais me servir de tes advices ci-dessus pour emmener quelques lectures en vacances… en croisant les doigts pour qu'on trouve une nouvelle occasion très bientôt 🙂
    Bizzzzzz poulette, et profite de ton été, gros poutoux à Big G !

  3. Je suis une fan totale de Laura Kashiske ! Mais j'ai pas lu celui dont tu parles… Pour ma part, je viens de découvrir Elif Shafak avec Crime d'honneur, c'est très bien (même si, tu t'en doutes, tu te fends pas le coquillard).

  4. Oh ben dis donc, ça a pas été la joie par chez toi… j'espère que ton homme est en bonne voie de guérison (et puis un homme malade, QUELLE PLAIE) et que tout va rapidement rentrer dans l'ordre… bientôt les vacances, courage !!!

    Devine qui a commandé le bouquin de Patrick Pelloux ???? Ca fait un moment qu'il me fait de l'oeil et j'ai "craqué" suite à la lecture de ton article qui m'a définitivement convaincue 🙂

  5. Je note ! Je note ! J'avoue être bien tentée par le Pelloux également ^__^ Bon moi je t'en conseille un à lire à la rentrée "Frangine" de Marion Brunet : amazing !
    J'te bise, la meuf toute seule dans son bureau au 9 (tu me situes ?)

Laisser un commentaire