GGD#28 Ma tarte aux prunes

Un petit goûter du dimanche, ça faisait bien longtemps !
J’ai eu envie de faire un petit retour en arrière façon goûter de chez Mémé, tu sais comme dans la pub « c’est bon mais c’est chaud ».
Une bonne tarte aux prunes avec un fond de crème aux amandes, il faut bien ça !

 

Pâte sablée maison, prunes du petit papi du marché et crème amandine.

La pâte sablée est parfaite pour les tartes sucrées. Sa recette est très simple: il faut 2 fois plus de beurre que de farine/
Ma recette:
125g de beurre à température ambiante
250g de farine
2 oeufs
2cs à soupe de sucre

Mélanger les ingrédients à la main, en pétrissant bien.
Etaler la pâte après avoir chemiser un plat.

Pour la crème amandine, j’ai mélangé:
2 oeufs
150g de beurre
150g de poudre d’amande
100 g de sucre glace
20g de farine

Verser la crème sur le fond de tarte, déposer les prunes coupées en 2 (une vingtaine à peu près selon la taille) et enfourner pour 30mn à 180°

C’est prêt !!

A suivre…

****

GDD#27 Mon Moelleux zébré

He’s back !! Le goûter du dimanche fait son grand retour. Le soleil de ce weekend m’a donné la patate et l’envie de me remettre au fourneau. En plus, les microbes sont en mode squattage à la maison, raison de plus pour se faire du bien.

Aujourd’hui, je te propose un gâteau tout simple mais qui fait son petit effet à la découpe. Le moelleux marbré façon total look zèbre.

J’ai un peu freestylé la recette mais le résultat est à la hauteur de mon attente, quoique j’espérais plus d’épaisseur…

Recette:

4 oeufs (jaunes et blancs séparés)
100 g de sucre
120 g de farine
100 ml d’huile
120 ml de lait
1 cc de levure en poudre
une demi-tablette de chocolat

Battre les blancs en neige assez ferme en ajoutant le sucre au fur et à mesure.
Mélanger les jaunes avec l’huile et le lait. Ajouter la farine tamisée et la levure.
Ajouter les blancs au mélange.
Partager la pâte en 2 et ajouter dans une des moitié le chocolat fondu.
Chemiser un moule d’environ 20 cm.

La technique du zébrage est très simple. Il suffit de verser une cuillère à soupe de chaque pâte jusqu’à épuisement. Petit à petit, la pâte va s’étaler dans le moule et en cuisant, les zébrures vont se former.
C’est un peu plus long (à peine) que de verser la pâte direct mais le visuel en vaut le coup !

Faire cuire 30mn à 170°.

Bon appétit !

La texture est très moelleuse, presque fondante, plutôt légère. Miamiamiamiamiam comme dirait Super G.

A suivre…

****

GDD #26: Petits Cupakes fourrés au caramel

Gnnnnn !! J’ai pensé à toi qui me réclame un goûter du Dimanche depuis le temps !
Today, parce que il faisait un peu gris et que j’avais envie de manger festif (avec plein de E410 garanti sans bio dedans le colorant), je me suis préparer une petite série de cupcakes.

Nature morte dite « aux coloquintes »

En fait, je crevais de pouvoir tester Ze dernier gadget en ma possession, j’ai nommé l’évidoir à cupcake. Taaaadaaaa !!

Oui toi aussi, tu es ébloui par tant d’ingéniosité. Quelqu’un a eu l’idée d’inventer ce truc. Fou.
Au passage, je valide donc le test du dévidoir qui se révèle réellement pratique ET ingénieux donc (note le système de pince pour récupérer ton bout de gâteau super easy).

Bref, je me suis fait plaisir quoi.

Je vous épargne la recette, je pense que chacun a la sienne…et en plus je fait toujours au pif (bon ok, 2 oeufs, 100g de beurre, 150g de farine, 100 g de sucre, 80g de poudre d’amande, 10 cl de lait *astuce* j’aime bien rajouter un peu d’extrait de vanille pour parfumer *fin de l’astuce*).
Et j’ai donc joyeusement fourré mes gâteaux, avec du caramel (Ndla: cette phrase ne contient aucune ambigüté).

Je dédicace ce goûter du dimanche à ma coupine Mama Loca que j’ai eu la chance de rencontrer et avec qui j’ai passé une super journée (miraculeuse même #payetonoublideporatablelahonte).

Ces cupcakes ont reçu le label « Super G Quality »

A suivre…

****

GDD#25 Mes éclairs au chocolat


Une fois de plus au boulot, je me suis retrouvée avec entre les mains un livre des plus alléchants. 

http://livre.fnac.com/a3401450/Marianne-Magnier-Moreno-Eclairs-et-religieuses

Comment ne pas résister !

L’éclair nécessite 3 étapes, ce qui rend sa préparation un peu longue quand même.
Pâte à choux.
Crème pâtissière
Glaçage.

 

La pâte à choux

J’ai déjà fait de la pâte à choux et plutôt réussi. Mais ma recette fétiche repose actuellement dans un carton au fond du garage par manque de place. J’ai donc testé la recette de Surprises et Gourmandises, avec son pas à pas.
Je dois avouer que je préfère ma recette, que je maîtrise et que je ne rate jamais mais du coup je me suis adaptée. Un peu déçue car mes éclairs n’étaient pas super jojo à la sortie du four mais pour une première, ça gère la fougère.
Le plus dur fut de remplir les éclairs de crème sans les casser. Gloups. 

La crème pâtissière

Je maîtrise aussi la crème pâtissière qui n’est pas très difficile à faire mais ma recette était aussi au garage, bouuuuuuh !
La loose quoi, mais je me suis dit que c’était l’occasion de tester ça:

La crème tout prête que y’a plus qu’à rajouter du lait, tu touilles et c’est bon. C’est la première fois que j’utilise ce genre de préparation et je n’ai pas été trop déçue. Tu gagnes du temps et le goût est plutôt pas mal et rappelle vraiment celui de l’éclair au chocolat de la boulangerie. Mais bon, c’est un peu de la triche quand même !

Le glaçage

J’ai fait péter le glaçage royal rose.
Très facile à faire (1 blanc d’oeuf qu’on mélange à 250g de sucre glace) et facile à étaler.
Et voilààààà !!

Les éclairs ne se conservent pas très longtemps. Ça tombe bien car le soir-même, y’en avait plus !

Mioum !!
Alors, envie d’essayer ?
A suivre….
****


Le GDD #24 Gâteau au chocolat sans oeufs ni PLV

Oué je sais, d’après le titre, on peut se demander s’il reste encore quelque chose à manger ahahah ! Ben moque-toi mais sissi, on arrive à faire de chouettes choses sans protéine drie lait ni oeufs et même des gâteaux d’anniversaire dis donc !!

En effet, Super G a fêter ses deuzan (whaaaaat 0_o) ce mois-ci et pour l’occasion, je lui ai mitonné un chouette gâteau, pour marquer le coup, avec les bougies et tout (bon en vrai, vu le nombre de fois qu’il les a soufflées, ses bougies, il doit taper dans les 23 balais huhu).
Enfin bref, avec toute la famille allergique ou intolérante à pleins d’ingrédients courants que genre tu t’en sers tous les jours, réussir une recette commence à ressembler à une épreuve de Top Chef.
Bon, pour cette fois, je peux revenir au tour suivant, mon gâteau était « croquant et joliment fait ». Mouahahahh.

La recette By me

400g de chocolat noir
200g de farine blanche
1/2 sachet de levure
100g de sucre
150g de beurre
2 boîte de lait de coco

Faire fondre le beurre et 200g de chocolat au bain marie (ou MO).
Ajouter la farine, la levure, le sucre et une boîte de lait de coco (j’ai choisi ce lait parce que je le trouve plus « gras » et plus consistant que le lait d’amande ou de riz, et donc idéal pour faire des gâteaux. On ne sent quasiment pas le goût de la noix de coco après cuisson). 

Verser dans un moule et faire cuire à 180° pendant 25mn. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau. Pour cette fois, comme j’ai utilisé un moule à savarin, je n’ai mis que 20mn de cuisson.

Faire refroidir et démouler sur une grille.

Faire fondre les 200g de chocolat restant avec la 2ème boîte de lait de coco et verser cette ganache sur le gâteau.

Décorer si besoin une fois le tout refroidi.

Alors oui, le gâteau peut sembler un peu plus sec (il est surtout plus friable) que d’habitude mais je trouve que la ganache atténue bien cette sensation et finalement ça se mange bien ^^
 

A suivre…

****