Pochette en chunky wool Maille name is

Mes poussins,

Je vous montre à présent  le résultat de tout ce battage autour de la « très grosse laine » pour laquelle j’ai eu un gros coup de coeur récemment.

J’ai décidé de ne pas acheter une deuxième pelote et je me suis creusé la tête pour savoir quoi faire. J’ai choisi de faire une pochette, idée qui est venue assez naturellement, tricotée en aiguille 20. Je l’ai doublée avec un coton Petit Pan de mon stock.

Il a fallu que je couse la fermeture éclair à la main, ce qui comme vous pouvez le constater n’est pas mon meilleur talent, la laine étant vraiment épaisse une fois tricotée, ce fut hard.

Au final, j’ai trouvé ce petit moment tricot assez ludique et pour le coup, vraiment facile. La pochette fait 30×18 cm et je pense y mettre des choses un peu fragile comme ma liseuse.

Je vous ferai un retour plus complet lors de mon prochain podcast 😉

A bientôt !

****

Cinq ans du blog: résultats du concours

Bonjour mes poussins,

 

Tout d’abord, merci à toutes pour votre participation et vos petits mot sioupers gentils.

Le tirage sort a été effectué ce matin en fonction de vos choix des lots.

Random a donc désigné:

Corinne Tricotine remporte le coupon de jersey Première étoile

Lyly remporte le totebag pastèque

Filomenn remporte le patron de la robe Bettine.

 

Félicitations aux gagnantes ! J’attends vos coordonnées en message privé sur Facebook ou via mon contact sur le blog.

 

A bientôt !

****

Baby Box

Mes petits chouettes,

 

Je continue sur ma lancée, plus rien ne m’arrête !

Cette fois, on retrouve un univers que je connais bien, celui de Beybey.

Ma coupine Mama Loca porte bien son nom puisqu’elle aussi, dans un délire à base de cocktail d’hormones, de mémoire courte et d’âge bien avancé (hinhinhin), s’est lancé dans la fabrication de Numérobis.

Ledit Numérobis qui a décidé de commencer sa vie de façon bien fourbe en arrivant avec un mois d’avance, ce qui , avouons-le à quand même légèrement flingué mon planning plus serré que les fesses de Kim Kardashian dans un slim. Bref, j’ai cravaché, cravaché. C’était sans compter sur l’attitude extrêmement lâche de ma MAC ET de ma surjeteuse qui avaient visiblement décidé de cesser toute coopération.

Bon, en vrai, je me rends bien compte que ma MAC ne répond désormais plus à mes attentes et ses défauts, dont je m’accommodais, sont désormais une vraie plaie. Quant à ma surjeteuse, elle a toujours été capricieuse mais là, on touche le fond.

Malheureusement, l’argent ne pousse pas sur les arbres (WTF !), je vais devoir attendre un peu avant de m’offrir une machine plus performante…Cry baby, cry.

En attendant, voilà mes petites cousettes pour accueillir le tacos de Mama Loca: une couverture en moumoute de toute douceur, avec son prénom en lettres d’or, et un petit ensemble customisé by Mouamême, le tout en taille 6 mois mais qui taille grand.

Le haut (que j’avais cousu pour Super G jadis) est tiré du livre Esprit Kimono pour les petits dont j’adore toujours autant les modèles et le pantalon d’un Ottobre (lequel ? I don’t know mais vous en avez un de ce genre dans chaque numéro).

Les tissus sont de mon stock, je ne me souviens plus d’où ils viennent, certainement de Ma petite Mercerie pour les sweats et Tissu Myrtille pour le coton et le velours moumoute.

Enjoy !

 

****

Déguisement de princesse

Bonjour mes pioupious,

J’ai cousu il y a peu une jolie robe de princesse pour la bichette de la Baleine Bleue qui fêtait ses 4 ans.

C’est un déguisement que j’ai trouvé dans le livre Princesses, pirates et Cie d’Annabel Bénilan.

J’ai trouvé les modèles vraiment sympas pour les filles (un peu moins pour les garçons) mais en tout cas les modèles sont simples et faciles à réaliser.

J’ai utilisé essentiellement ma MAC mais j’ai surfilé les bords et cousu les côtés à la surjeteuse.

Je suis plutôt contente de mes finitions mais je m’en veux d’avoir oublié de faire passer la fermeture éclair sous la parmenture du dos. Quelle quiche !  Ça gâche l’effet propre je trouve. Mais bon, c’est trop tard !

J’ai flashé sur le tissu qui vient de chez Mondial Tissu.

On admire le magnifique cintre bleu et les photos 🙂

 

 

 

 

 

 

 

J’espère que ce déguisement aura plu à sa destinataire !

A bientôt pour la suite !

****

Have a breack

Alors oui, le titre de cet article sent le sapin mais c’est bien ce que tu crains qui arrive vraiment.
J’ai décidé d’arrêter de bloguer…pour un certain temps ou un temps certain.

Voilà 4 ans et demi que j’ai créée ce  blog (oui je tiens au « et demi »). Quand j’ai commencé à coudre, j’ai vite décidé de partager ce que je faisais, pour avoir mon petit espace à moi, pour ne pas gonfler mes amis sur fessebouc.
Je ne pensais pas que cela m’ouvrirait un tel horizon.
En 4 et demi, je crois pouvoir dire que j’ai beaucoup progresser en couture. Je me suis mise au crochet et au tricot et même au bricolage ! Moi qui ne faisais rien de mes mains.

Et pas que ! Grâce à la blogo je me suis fait plein de sioupers copines blogueuses. Des que j’ai rencontré dans la vraie vie (Noémie guten tag ! Mama Loca dépêche-toi de pondre qu’on se fasse une virée ^__^) et qui sont devenues des amies. Des qu’on se marre bien par mail et que j’aimerais trop rencontrer en vrai de vrai (Silvia, Elo, Gaïus…)).
Y’a même des vraies amies qui sont devenues des supers blogueuses ! Jenny, Aurélie et La Clochette

Et puis, mine de rien, à ma petite échelle, je sais que j’ai mon public de fidèles celles et ceux qui me laissent souvent de gentils petits mots ou parfois rien (Cyqlaf, Mitch à un toit, Filante, Papelhilo, Delphine…). Je n’oublie pas tous mes collègues et amis qui passent parfois par ici !  Et pardon pour ceux que j’oublie dans ma big dédicace !!

Vouala quoi. J’aime toujours coudre et créer mais il se trouve qu’en quatre ans et demi j’ai aussi fait deux nenfants, super choupinous certes mais qui me prennent beaucoup beaucoup de temps (high five les mamans !).Peux-t-on coudre quand on a des enfants ? Vous avez 3 heures..Oui mais non donc…Je tire mon chapeau aux nénettes qui réussissent à pondre un article par semaine avec deux nains en bas âge. Moi, je peux pas ( et pourtant ma to-do list atteint les 3 kms de long là).

Bref, l’excuse est moche mais je n’ai pas le temps. Pas le temps de faire des choses jolies, pas le temps de faire de chouettes articles avec des photos bien chiadées…A ce niveau, c’est pas du bon boulot. Et comme je suis un peu perfectionniste, je préfère faire une pause, une vraie.
Et ça n’en sera que meilleur de revenir un de ces quatre partager mes bidouilles avec vous.

Merci de m’avoir suivie pendant tout ce temps.
Je vous laisse avec ma dernière couture, une jupe Chardon de Dear and Doe dont vraiment je kiffe le fit !
Cousue dans une jolie gabardine moutarde de chez Mondial Tissu, en taille 40.

Poutous à tous !! Et à bientôt !

DIY Ma maison Playmobil #1

Ouais gros, comment va ?

C’est un peu un rêve d’enfant que je te présente aujourd’hui.
Il se trouve que jadis, dans les années 80, je faisais collection de Playmobils. Pas n’importe lesquels, ceux de la Belle Epoque. A force d’anniversaires, de Noëls et tout, je peux dire que j’avais la série quasi complète. Ne me manquait que la belle maison pour loger tout ce beau monde. Las, la maison coûtait dans les 500 boules, exhorbitant, même en francs.
 Une fois, j’ai pu voir cette maison chez une copine, mais du coup, je l’ai même pas enviée, finalement, en vrai, c’était moins classe.

En revanche, je me souviens que mes cousines avaient une pièce entière dédiée aux Playmobils. Tout un village posé sur 2 énormes planches sur tréteaux. Elles avaient récupéré je ne sais où une maison de poupée qui allait pile poil bien avec les Playmo. Des années j’en ai rêvé. Je venais jouer dès que je pouvais.

Et puis le temps a passé, et les Playmos ont été rangé. Ma mère les a ressorti il y a peu pour Super G qui commence à bien s’y intéresser.
Du coup, je me suis dit que ça pourrait être une idée de construire une maison, pour voir. J’ai mis l’idée de côté et puis elle est revenue et puis je me suis mis un coup de pied dans le derrière  et je me suis lancée.
Il y a peu de tutos sur le net. Il y a celui-ci qui m’a donné des bases mais du coup j’ai fait à ma sauce.

Niveau fourniture:
1 planche de contreplaqué  de 60mm d’épaisseur en 60×40
1 autre en 20mm de 100x100mm
1 scie sauteuse (achetée 5 euros en vide-grenier ! Une affaire !)
de la colle à bois
des clous
un marteau
du papier ponce

Je n’avais jamais manié une scie-sauteuse de ma vie, bon bah, ça se fait même si au début ce n’est pas très droit. D’ailleurs, je ne vous recommande pas le maître d’oeuvre, il est a chier. Les murs ne sont pas tous droits vous verrez…

J’ai donc scié, coupé, collé, cloué…Mon conseil, ayez la patience d’attendre que la colle à bois sèche. Les clous c’est un peu la cata. Il vaut mieux coller les cloisons puis mettre un clous ou deux en renfort plutôt que de tout vouloir clouer comme moi (surtout quand on est une quiche du marteau).

Une fois la maison construite, je l’ai peinte avec un reste de peinture pour mur que j’avais. Et j’ai acheté un échantillon de peinture à 2 euros pour le toit.

Je suis passée à la déco: j’ai tapissé les murs avec du papier scrap à 1,15 euros la feuille et des échantillons gratuits de papiers peints.

Et voilà ! Ne restait plus qu’à installer les Playmos. Je vous montre tout ça dans le prochain article ! Hinhinhin. 

La crevette

Son frère avait bien pris son temps, Petit L est arrivé comme un boulet de canon avec dix jours d’avance le 15 juillet 2016.
Un pur bonheur qui vient compléter notre famille.
Nous voilà 4 !!

Joie de se remettre dans le ballet des couches, des biberons et autres nuits interrompues. L’avantage du deuxième c’est qu’on est déjà rôdé et heureusement car il faut garder de l’énergie pour s’occuper du number one ! Super G pète le feu, il faut bien le reconnaître, on se fait vieux avec Zhom. Mais c’est un grand frère attentionné et c’est trop choupi.

Je vous laisse, j’ai une crevette qui couine.
J’espère vous retrouver à la rentrée avec de nouveaux projets !!
Des poutous.

Des trousses et des perles

Je continue avec mes dernières bricoles. L’école est finie. Cette première année pour mon Super G est passée à une vitesse de dingue ! C’est chouette de voir comme ça a été positif pour lui et de constater tous les progrès qu’il a fait. Bon, il fini sur les rotules, le pauvre (merci les 12 semaines de la dernière période, groumf) mais je crois qu’il est content de son année (et de partir en vacances mouahahah !).

Bref, j’ai tenu à remercier ses enseignantes, parce que voilà, tout le monde était content. Une première pour moi, je ne savais pas trop quoi faire. Je me suis donc laissée tentée par une série de trousses, ça sert toujours une trousse. Et j’ai glissé dedans un petit collier d’un Chouette Kit acheté il y a un moment. J’ai vraiment kiffé de faire des bijoux.

Pas de tuto précis pour les trousses hein, c’est facile à faire soi-même et j’ai fait selon l’humeur mais je suis quand même allée m’inspirer du côté de chez Mes petites coutures (qui propose plein de jolis tutos si ça vous intéresse).

Enjoy !

Naaaaaaan, on t’a pas vu le chat…

En bref:

Tissu coton de mon stock (Tissu Myrtille pour la plupart)
Chouette Kit de l’été dernier je crois.

A suivre…

****

Gilet bébé au tricot

Voilà un an que je me suis mise au tricot. Pépère hein. Jusqu’à présent je n’avais fait que m’entraîner au point mousse, sur une couverture même pas terminée. Bref, je me suis fait la main tranquilou.
Et puis dernièrement, j’ai décidé de pousser un peu le moteur et de m’essayer à un truc fini. Le contexte est tout trouvé et la layette a l’avantage de se tricoter assez vite avec foule de modèles au choix.
Je me suis arrêtée sur ce tuto, qui m’a permis de maîtriser les augmentations et les diminutions et qui en plus se tricote en une seule pièce, tout bénef.
C’est donc mon premier tricot et je pense que je m’en suis pas mal sortie. On voit qu’il y a eu une boulette que je n’ai pas réussi à rattraper à l’encolure (scrogneugneu) mais sinon, tout le reste est clean.

Du coup, soyons fou, j’ai commencé un deuxième gilet bébé (un autre modèle) toujours au point mousse (nan parce que j’ai testé le point jersey mais en fait ça monte hyyyper lentement, l’arnaque).

Bref, je crois avoir attrapé un nouveau virus !





En bref:


Brassière taille 3 mois (qui disent mais on dirait du 6 mois). 
2 pelotes de laine Softine Cheval Blanc. 
Aiguilles circulaires taille 4 

A suivre…

****

Mes boucles d’oreilles

Je suis hyper à la bourre concernant mes dernières bricoles. Il faut surtout que je me sorte les doigts des fesses pour prendre des photos dignes de ce nom (tout en profitant de la moindre lumière potable par ce temps magnifaïque n’est-ce pas).
En attendant, je peux quand même vous présenter ma dernière fournée de BO faites maison. J’aime toujours les jolies choses pendouillantes, simples et colorées. Pas d’inspiration particulière, j’ai fait avec mon imagination…et mon stock de fournitures.
Let’s go !

 

Les fournitures viennent de La Droguerie et de Chouette Kits Bijoux.

A suivre…

****

http://www.abracadacraft.com/billet-de-blog/boucles-doreilles-55994