Baby Box

Mes petits chouettes,

 

Je continue sur ma lancée, plus rien ne m’arrête !

Cette fois, on retrouve un univers que je connais bien, celui de Beybey.

Ma coupine Mama Loca porte bien son nom puisqu’elle aussi, dans un délire à base de cocktail d’hormones, de mémoire courte et d’âge bien avancé (hinhinhin), s’est lancé dans la fabrication de Numérobis.

Ledit Numérobis qui a décidé de commencer sa vie de façon bien fourbe en arrivant avec un mois d’avance, ce qui , avouons-le à quand même légèrement flingué mon planning plus serré que les fesses de Kim Kardashian dans un slim. Bref, j’ai cravaché, cravaché. C’était sans compter sur l’attitude extrêmement lâche de ma MAC ET de ma surjeteuse qui avaient visiblement décidé de cesser toute coopération.

Bon, en vrai, je me rends bien compte que ma MAC ne répond désormais plus à mes attentes et ses défauts, dont je m’accommodais, sont désormais une vraie plaie. Quant à ma surjeteuse, elle a toujours été capricieuse mais là, on touche le fond.

Malheureusement, l’argent ne pousse pas sur les arbres (WTF !), je vais devoir attendre un peu avant de m’offrir une machine plus performante…Cry baby, cry.

En attendant, voilà mes petites cousettes pour accueillir le tacos de Mama Loca: une couverture en moumoute de toute douceur, avec son prénom en lettres d’or, et un petit ensemble customisé by Mouamême, le tout en taille 6 mois mais qui taille grand.

Le haut (que j’avais cousu pour Super G jadis) est tiré du livre Esprit Kimono pour les petits dont j’adore toujours autant les modèles et le pantalon d’un Ottobre (lequel ? I don’t know mais vous en avez un de ce genre dans chaque numéro).

Les tissus sont de mon stock, je ne me souviens plus d’où ils viennent, certainement de Ma petite Mercerie pour les sweats et Tissu Myrtille pour le coton et le velours moumoute.

Enjoy !

 

****