Chardon de Noël

Tout vient à point à qui sait attendre. On peut dire que je me fais vraiment désirer en ce moment.
Mais je suis contente de vous montrer un de mes rares cadeaux home made de Noël, une commande de ma belle-soeur.
Elle m’a demandé une jupe comme cadeau cette année. Je n’ai pas cherché longtemps le modèle qui pourrait lui convenir, j’ai tout de suite pensé à la Jupe Chardon de Deer and Doe. Et coup de pot, Eléonore a fait une promo sur ses patrons pour le Black Friday, j’en ai donc profité.

j’avoue que je ne suis pas très fan des modèles de Deer and Doe. Ils sont certes très jolis mais ne correspondent pas du tout à ma façon de m’habiller au quotidien et ne me conviennent pas. J’ai fait une exception pour cette fois car il m’a semblé que ce patron de jupe était pile poil bien pour ma BS.

Je dois reconnaître que le packaging est vraiment chouette, les explications sont nickelles et que je n’ai eu aucun souci pour coudre ma Chardon. Je l’ai même cousu plutôt rapidement compte tenu du peu de temps que j’avais, ce fut parfait.
C’était impeccable pou me redonner la motivation de coudre.

J’ai choisi un sergé de coton bordeau avec un tombé assez lourd car je voulais vraiment une jupe de saison mais je pense que le modèle sera tout aussi sympa avec un petit coton estival.

Les finitions sont au petits oignons, bords surjetés, fermeture-éclair invisible et tout. Satisfaction personnelle.
j’ai coupé le modèle en 36, taille de ma belle-soeur et surprise, je rentre dedans (en rentrant un peu le ventre et en serrant les fesses tout de même, faut pas déconner). Je pense donc que les patrons D&D taillent grands et ça c’est bon pour l’ego !

J’ai trouvé 5mn pour faire une pitite séance photo. Je n’ai pas encore trouvé THE place pour faire mes photos…je vais me pencher sérieusement sur la question. Le soleil fut de la partie et vous pouvez admirer mes chaussons de toute bôté…

Au final, je trouve cette jupe plutôt sympa si on aime les 50’s avec une coupe assez féminine. Je regrette juste d’avoir coupé les poches dans le même tissu, j’aurais dû choisir un coton moins épais.

En attendant la suite, je vous souhaite un très bon réveillon et vous dit à l’année prochaine huhuhu (blague éculée).

A suivre…

****