Welcome baby #4

Et on arrive au bout de la série de cadeaux de naissance que j’ai fait dernièrement.
Et je ne termine pas pas par n’importe qui !

Ma copine Les Bobines d’Elo vient d’avoir une troisième petite nénette avec un joli prénom: Prune.
Je ne pouvais pas ne pas envoyer des petites bidouilles pour fêter cette arrivée !
Mais quelle pression de coudre pour une couturière qui plus est, douée de ses mains !

J’ai pas mal cogité (oué ça m’arrive). 
J’ai choisi de faire péter le rose pour une fois et j’ai cousu une paire de petits chaussons en polaire et un doudou qui fait de la musique, le tout dans un panier au trapilho.

Mate le camaïeu de rose ! (et la lumière dégueulasse des photos).
Pour le doudou, j’ai fait une forme très simple et j’ai rajouté des oreilles et brodés des yeux pour faire plus mignon. Et zou, une boîte à musique pour finir.
J’ai choisi un tissu sweat gris de Ma Petite Mercerie et du tissu Petit Pan (avec du rose dedans) de mon stock.
Mon doudou est tout simple mais je le trouve sympa.

Les chaussons sont en polaire et jersey (roses) qui viennent d’une espèce de cagoule achetée en solde chez DPAM. J’ai craqué pour le tissu que j’ai donc recyclé !
J’ai rajouté un passepoil argenté pour les finitions.

Enfin, mon panier au trapilho blanc et tiens ! Rose !  a des finitions caca mais je pense qu’il remplira son office.

Et coup de bol, c’est moi qu’a gagné au concours de son anniblog ! Youhou ! Danse de la joie. Admire un peu ce que j’ai reçu !!
Une chose est sûre, La Bobine ne fait pas les choses à moitié et son petit sac était rempli de bidouilles trop chouettes !!
C’est trop !
Un grand merci à toi !

Magie de la blogo qui te permet de rencontrer des nanas trop chouettes !! (étoiles dans les nyeux keurkeur).

A suivre….

Edit: comme demandé, je rajoute la finition de la boîte à musique (trouvée sur ebay). J’ai tout bêtement posé un oeillet et fait passer le cordon dedans.

****

Mon troc avec Papelhilo

Tout est parti d’une discussion avec Papelhilo herself qui, alors que je bavais d’envie sur une paire de ses célèbres chaussons, m’a gentiment proposé de faire un échange. Elle lorgnait du côté de mes BO en plastique fou (les japonaises) et de mon totebag en sashiko.

Je peux te dire que ce genre de proposition ne se refuse pas !

Hop, un peu de broderie pendant les fêtes et entre deux bonnes crèves, ça occupe ^^

Connaissant le goût de Papelhilo pour le recyclage, j’ai essayé de respecter ses habitudes et je n’ai rien acheté de spécial pour faire son totebag.
Je me suis servie de tout le tissu du kit pour sashiko et j’ai utilisé des chutes de lin qu’il me restait d’un projet de rideaux. Enfin, un petit coupon d’inspiration japonaise de mon stock a égayé le tout.

En retour, j’ai reçu une très belles paires de chaussons, exactement dans les couleurs que j’aime et pile poil à ma taille. Elles sont hyper confortables et je les aime d’amour !

Avec une jolie carte qui va bien !

Un grand merci à Papelhilo pour ce troc ! Ce fut un vrai plaisir (entre deux batailles contre les microbes pour toutes les deux).

A suivre…

****

Le GDD #24 Gâteau au chocolat sans oeufs ni PLV

Oué je sais, d’après le titre, on peut se demander s’il reste encore quelque chose à manger ahahah ! Ben moque-toi mais sissi, on arrive à faire de chouettes choses sans protéine drie lait ni oeufs et même des gâteaux d’anniversaire dis donc !!

En effet, Super G a fêter ses deuzan (whaaaaat 0_o) ce mois-ci et pour l’occasion, je lui ai mitonné un chouette gâteau, pour marquer le coup, avec les bougies et tout (bon en vrai, vu le nombre de fois qu’il les a soufflées, ses bougies, il doit taper dans les 23 balais huhu).
Enfin bref, avec toute la famille allergique ou intolérante à pleins d’ingrédients courants que genre tu t’en sers tous les jours, réussir une recette commence à ressembler à une épreuve de Top Chef.
Bon, pour cette fois, je peux revenir au tour suivant, mon gâteau était « croquant et joliment fait ». Mouahahahh.

La recette By me

400g de chocolat noir
200g de farine blanche
1/2 sachet de levure
100g de sucre
150g de beurre
2 boîte de lait de coco

Faire fondre le beurre et 200g de chocolat au bain marie (ou MO).
Ajouter la farine, la levure, le sucre et une boîte de lait de coco (j’ai choisi ce lait parce que je le trouve plus « gras » et plus consistant que le lait d’amande ou de riz, et donc idéal pour faire des gâteaux. On ne sent quasiment pas le goût de la noix de coco après cuisson). 

Verser dans un moule et faire cuire à 180° pendant 25mn. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau. Pour cette fois, comme j’ai utilisé un moule à savarin, je n’ai mis que 20mn de cuisson.

Faire refroidir et démouler sur une grille.

Faire fondre les 200g de chocolat restant avec la 2ème boîte de lait de coco et verser cette ganache sur le gâteau.

Décorer si besoin une fois le tout refroidi.

Alors oui, le gâteau peut sembler un peu plus sec (il est surtout plus friable) que d’habitude mais je trouve que la ganache atténue bien cette sensation et finalement ça se mange bien ^^
 

A suivre…

****