Le goûter du Dimanche #19: blinis de fête à la ricotta et coulis de framboises

Au boulot, j’ai la chance d’avoir beaucoup de livres qui me passent dans les mains. C’est comme ça que je suis tombée sur « Crêpes Bio: c’est party ! » de Clémence Catz.
Les photos étant très alléchantes, j’ai noté vite fait sur un coin de table une recette qui m’avait tapée dans l’oeil.
Moi qui ne suis pas une habituée de la tendance bio et vegan, je me suis laissée tentée par la recette du jour.

 Voici les ingrédients:

Pour le blini

80g de farine T80
1 cuillère à soupe de sucre de canne
1/2 sachet de levure
1cc d’épices à speculoos (j’ai mis de la canelle)
1 oeuf
30g de purée d’amande*
1cs d’huile d’olive
125ml de lait de riz


Pour la crème

200g de ricotta
1 oeuf
30g de sucre de canne
1cc de vanille liquide

Pour le coulis

200g de framboises
2cc de sirop d’agave
1cc d’agar-agar

Mélanger la farine, le sucre, la levure et l’oeuf.
Faire fondre la purée d’amande*, le lait et l’huile.
Incorporer délicatement au mélange précédent.
Verser dans des ramequins et faire cuire 10mn à 200°

Mixer la ricotta, l’oeuf et la vanille.
Verser dans les ramequins puis faire cuire 15mn à 180° puis 30mn à 100°.

Mettre au frais 1h.
Pendant ce temps, mixer les framboises.
Mélanger l’agar-agar à 50ml d’eau puis mélanger sur le coulis.
Verser le tout dans les ramequins.
Laisser refroidir.

Je me demandais vraiment quel goût pouvait avoir le résultat et Zhom et moi sommes d’accord pour dire qu’on se rapproche du cheesecake. C’est bon, c’est frais, c’est léger.
Je trouve quand même que ça demande beaucoup d’étapes surtout de cuisson mais j’aime bien l’idée d’avoir utilisé des produits nouveaux pour moi.
Ça tombe bien, il me reste du lait de riz et de la purée d’amande, je vais certainement les réutiliser bientôt !

*N’ayant pas trouvé de purée d’amandes, j’ai décidé de la faire moi-même avec la poudre d’amande que j’avais. J’ai mixé 150g de poudre d’amande jusqu’à ce qu’elle sorte son huile et que la pâte se forme. Attention, il faut faire des pauses régulières pour éviter de griller le moteur de votre mixeur !

A suivre….

Mon tote-bag en sashiko

J’adore échanger avec mes coupines bloggeuses. Outre les bonnes marrades qu’on peut se faire, il y a en a toujours une pour avoir une bonne idée.
Et j’aime d’amour le Japon, ce pays ousque j’aimerais bien habiter mais que quand même c’est déjà bien fun d’y avoir été en touriste.

Autant te dire que quand Gaïus, mon âne préféré m’a parlé de sashiko, je suis partie au quart de tour !

Le sashiko, kesako ? (mouarf, je m’auto-congratule de ce jeu de mot subtil).
Au départ, le sashiko, ou broderie était utilisé pour recoudre les kimonos abîmés. Il fallait que le rapiècement se voit pour raconter l’histoire du vêtement (le côté tradition des japonais tu vois, plus t’es vieux, plus on te respecte).
Au fil du temps, le sashiko est devenu est véritable art et certains produisent des motifs complètement fous (je te laisse chercher avec ton ami gogole).

Bref, il existe heureusement des kits tout simples pour les neuneux qui comme moi n’ont jamais brodé de leur vie.

En gros, tu sors ton fil, ton aiguille et tu suis les petits traits. Même bourré, tu peux y arriver. Et après tu peux te la péter et dire « c’est moi qui l’ai fait ! »
Figure-toi que j’ai kiffé le sashiko. C’est d’ailleurs la seule chose que j’ai produit durant l’été (rapport qu’il fut un peu pourri je te rappelle. Et que j’ai aussi pas mal glandé).

Et je ne t’ai pas encore parlé du potentiel ultra zénifiant de la chose: je n’ai jamais été autant détendue du slip qu’en brodant. Un vrai plaisir.

Le kit proposait de faire un coussin avec le sashiko. Le bleu foncé étant coloriquement incompatible avec mon chez-moi, j’ai choisi de le transformer en tote-bage, toujours utile.
J’ai rajouté un coupon de coton turquoise sur lequel j’ai flashé et doublé le tout de coton blanc.

 

Voilàààà.

Je remercie encore une fois Gaïus pour cette lumineuse idée et de me l’avoir fait partager.
Je me tâte pour voir si je le mets dans ma boutique ou pas. Ça te tente ?

A suivre.

Le goûter du dimanche #18 Mini Tatins de reines-claudes

Et voilà un nouveau goûter !
J’ai fait très simple, comme à mon habitude (et de saison, tant que je peux).

Ce que j’aime avec ces goûters, c’est que je ne prévois rien. J’essaye de faire un maximum avec ce que j’ai sous la main. Cette fois, c’était des reines-claudes qui étaient en fin de vie. J’aurais presque pu en faire de la confiture tellement elles étaient mûres. Mais quitte à les cuire, je me suis dit que ce serait plus sympa de les mettre dans une petite tarte.
Et hop, des petites tatins qui vont bien !

Des moules à tartelettes que je beurre et que je sucre légèrement,  j’y dépose les reines-claudes dénoyautées et coupées en deux.
J’ai fait une petite pâte brisée (1 oeuf, 50g de beurre, 100g de farine et 1cc de sucre).
Et au four ! (20mn à 180°). J’ai pu faire 4 tatins en tout.

Les reines-claudes ont gardé leur bon goût sucré et un peu acide. On s’est régalé !
 

A suivre…

Des bijoux colorés

Et voilà, je ne vous apprend rien, c’est la rentrée.
Je salue les courageux qui comme moi ont repris le chemin du boulot.
Pour éviter la morosité, je me suis fait une série de petits bijoux colorés pour garder encore un peu de l’été (enfin on le cherche encore hein…).

J’ai décidé pour la rentrée de m’équiper question boucles d’oreilles (je porte les mêmes petits anneaux depuis des lustres). J’espère donc égayer un peu mon look avec des BO plus funs !

J’ai commencé par des anneaux avec des perles de rocaille et des petites navettes dorées. Je les aime beaucoup  même si je pense que je vais changer de support (trop grand).

Dans la foulée, j’ai aussi fait une paire un peu fantaisie, avec des navettes colorées. Y’a pas à dire, la motricité fine et moi ça fait deux. Je ne compte plus le nombre de fois où je suis allée à la pêche du mini anneau tombé de ma pince. Ah-ah. Ici aussi, j’ai utilisé un support de mon stock mais je vais sûrement le changer également.

Ensuite, j’ai tester le glass globe pour faire un pendentif. Je me suis servie de papier japonais que j’ai collé et glissé sous le glass globe. Je pense réutiliser cette technique dont je trouve le rendu plutôt sympa.

Et j’ai enfin réussi à faire le Chouette collier que m’avait envoyé la délicieuse Baleine Bleue. On peut dire que je suis enfin dans la tendance huhu. Un grand grand merci pour ce petit colis surprise qui m’a fait vraiment plaisir !!
Je n’ai pas fait un collier très original mais j’ai choisi de peindre une des grosses perles en bois pour donner un peu de couleur.

Mes fournitures viennent de La Cabane à Perles et La Droguerie.

J’ai une to-do list longue comme mon bras et mon temps file toujours aussi vite mais j’espère pouvoir reprendre le rythme et vous poster très bientôt de jolies choses ^___^
Les Goûters du Dimanche seront de retour très bientôt !

A suivre….