Fashion accessories

Je cause anglais dans mon titre. D’abord ça fait plus mode. Et en plus, ça va faire venir plein de monde qui passera par hasard après avoir tapé sur gogole « accessoires mode pour chien » ou « comment fère aimmé ma copine et les accessoire de fashion ».

Je disais donc, le gentil facteur a bien bossé. L’ultime destinataire a bien reçu son petit paquet. Je peux donc lever le voile sur mes dernières créations.
Je n’ai pas fait beaucoup de homemade à Noël mais c’est parce que janvier est plutôt chargé question anniv et que donc j’ai préféré mettre le paquet sur cette période.
Je te calme de suite, rien de sensationnel. Juste des petits cadeaux qui j’espère auront fait plaisir.

Accessoire number ouane

Un petit sac pour les cinq ans de S. Cinq ans déjà ! Et je la revois tout bébé la pépette. Nostalgie, quand tu me tiens…
Comme la miss est justement une vraie miss, je lui ai fait un mini sac d’après le tuto trop mimi de la Barakossa. Super facile et joli comme tout.
Tissu Motif personne; ruban et bouton de mon stock.



Accesoire number tou

Je continue avec deux trousses que j’ai envoyé à Culture Couture pour la remercier de toutes les gentillesses qu’elle m’avait faites…Bon, j’ai testé deux tutos pour la première fois et je me suis appliquée sur les finitions mais que voulez-vous, ce n’est jamais parfait. Il y a toujours un truc qui coince.
La trousse à plis vient de Cousu pour toi, emprunté au boulot et la trousse rectangulaire vient d’un CCF…
Les tissus viennent de Motif personnel, de mon stock et le passepoil est maison.
C’est flashy, c’est fluo, c’est girly !

Accessoire number tri

Et enfin, une petite bricole sur commande: une pochette pour mettre les clés. J’ai donc bidouillé un petit porte-monnaie et rajouté un anneau à l’intérieur pour y accrocher les clés. J’ai utilisé les derniers cm de mes tissus japonais. Désolée, les photos ne sont pas extras.

Voilà, j’ai plein de projets en cours et j’espère bien faire chauffer la machine !

A suivre donc…

Tag !

Rassurez-vous, je vous prépare un petit billet plein de cousettes pour très bientôt. Mais comme il y a des choses qui sont parties par la Poste, je leur laisse le temps d’arriver chez leur destinataire héhé.
En attendant, je me suis souvenu que Gaïus mon âne préféré m’a taguée il y a peu. Je m’en vais répondre à toutes ses questions indiscrètes…

Pour rappel,  je réponds d’abord aux questions qu’on m’a posé.

1) Pourquoi as-tu choisi ce nom pour ton blog ?

Alors là Jocker ! Je peux juste te dire que j’avais au tout début pensé à un nom du genre le « hérisson bleu » ou encore un avec une histoire de coccinelle, enfin berf, un animal choupi mais tout était pris.

2) Quelle était ta toute première cousette ?

Une trousse en velours noir bien, fermée par une fermeture éclair. moche mais utile puisque je m’en sers au boulot.

3) Quelle technique as-tu envie d’essayer sans oser te lancer ?

Tout ce qui concerne les plis parce que ça me semble super compliqué et bien relou à faire (même si en fait je suis sûr que non) et aussi le travail sur le vrai cuir… Trop peur de me planter.

4) Préfères-tu coudre pour toi ou pour offrir ?

Les 2 même si j’ai très souvent honte de mes finitions, j’aime bien offrir du homemade…

5) Quelle sera ta première réalisation en 2014 ?

Hinhinhin, c’est secret. la suite au prochain billet !!

6) As-tu déjà pensé à faire de la couture ton métier ?

Ah non, jamais !! D’abord, mon boulot actuel me convient (enfin !). Et puis, je sais que je ne serais jamais assez douée pour pouvoir le faire de façon professionnelle. Et en plus, il faudrait que je me trouve un autre loisir !

7) Quelle créatrice ou blogueuse t’impressionne ?

Sincèrement, je ne suis impressionnée par personne. Je suis très admirative du travail de certaines blogueuses (dont la reine des finitions Culture Couture ou Noécafouille) mais sinon, non. J’avoue d’ailleurs que je ne comprends pas le succès de certaines. Je m’interroge aussi sur la popularité de certains projets sur Thread and Needles…Mais je me sens très bien avec mon petit cercle de fidèles (salut les coupaings !)

8) Quel talent voudrais-tu avoir ?

Il y a quelque chose que je regrette, c’est de ne pas savoir jouer d’un instrument. Un jour peut-être. En attendant, tu peux te la péter en jouant 3 couacs à la trompette et je serai admirative.

9) Quand tu couds quelque chose, quelle est l’étape que tu préfères ?

Assembler les tissus ! J’adore voir le vêtement se construire petit à petit. Même quand c’est difficile. Par contre je déteste décalquer le patron. Une vraie corvée. Bouark.

10) De quelle réalisation es-tu la plus fière ?

Ceux qui me lisent régulièrement savent que je ne suis jamais satisfaite de ce que je fais…Il y a quand même ma petite robe cocoon et la chemise de mon frérot (pourtant bourrée de défauts) dont je suis plutôt contente.

11) Qu’as-tu demandé au Père Noël ?

Un weekend en namoureux ! Et j’ai été gâtée !!

Je dois ensuite vous dire onze choses sur moi. Alors voilà…

« Onze choses sur moi !! »
Cette blague bien vaseuse est dédicacée à Zhom, champion incontesté de la vanne pourrie.

Voilivoilou. Je ne fait suivre à personne, j’ai trop la flemme de chercher ds questions.

Tout ça pour vous faire patienter…Je donne de ma personne quand même mouahahah !!!

A suivre…

Défi de Noël en trio: la chemise Homme

Alors, alors, par quoi commencer….Certainement en vous souhaitant une très bonne année 2014 !! Pleins de bonnes choses, toussa, toussa ^^

Pour débuter cette année, voici enfin le résultat du petit défi que nous nous sommes lancé Culture Couture, Les Bobines d’Elo et moi.
En fait, il faudrait que je remonte à l’année 2013 qui a failli se terminer dans un bain de sang tellement je me suis cognée la tête dans le mur en réalisant ce projet. Je ne sais plus qui a innocemment lancé l’idée de se faire un petit défi genre » Tiens, hihihi, si on offrait une chemise pour nos Zhoms à Noël ? Et pis comme on est trop des warriors, on se fait aussi des coutures anglaises, hein, pour que ce soit plus jouli hihihi ? ». Cette blogueuse, qui a dû aussi s’en mordre les doigts (hinhinhin), je l’ai maudite un bon paquet de fois.

C’est simple, c’est Ze couture la plus difficile que je n’ai jamais faite. J’ai décidé de l’offrir à mon p’tit frère pour qui je n’avais jamais rien cousu. Il fallait donc que ce soit parfait.
J’ai décidé de t’épargner le récit de ce travail de Titan. Zhom pourra témoigner du nombre d’heures passées dessus, du nombre de fois où je me suis énervée, de l’utilisation intensive du découds-vite (qui prenait la poussière dernièrement). Jusqu’au dernier jour où un trou est apparu et qu’il a fallu que je démonte toute une partie…A ce stade, c’est du masochisme.

Alors voilà, en résumé, je le dis. J’en ai chié !!!

Bon, tu devines comment je trouve le résultat…Jamais satisfaite. MAIS, la chemise est à la bonne taille et je crois, a bien plu à son destinataire.
Frérot, fais moi plaisir, ne porte jamais cette chemise, qu’elle ne s’abîme pas, ahahahah !

Et je te préviens, vu le temps passé, tu vas bouffer de la photo, histoire que ça soit rentabilisé !

 Détails techniques: patron Burdacaca d’avril 2013 modèle chemise rétro pour homme taille M avec MC. Tissu: voile de coton (et non popeline, rien ne me plaisait dans les coloris) de chez Mondial Tissu, doublure de mon stock.

Quelques détails, les poignets, le dos avec ses 2 plis, les coutures, la doublure.



 Point positif: j’ai appris à faire des trucs, comme des poignets de chemise et j’ai bien révisé mes coutures anglaises et la pose d’un col. Etrangement, là où j’ai le plus galéré, c’est sur la pose des manches. Bien sûr, je ne te montrerai pas toutes les boulettes que j’ai faite mais je peux te parler d’un coup de ciseaux malheureux qui a bien failli tout gâcher. Bonjour le stress.


Tu peux aller admirer les versions de mes cops ici et là !

A suivre…