Turbulettes en folie !

 Toujours à la recherche d’une idée pour un cadeau de naissance (et oui, encore !), j’ai pas mal fureté sur le net avant de tomber sur le tuto d’une turbulette sur Petit Citron. Je me suis dit que ça ferait un cadeau utile et pas trop difficile à faire.
Et comme j’ai deux amies qui doivent accoucher pour juillet, j’en ai fait deux versions.
Dans l’ensemble, j’ai beaucoup aimé coudre ces turbulettes et en plus, on peut les décliner à l’infini, avec toutes les matières et les couleurs qu’on veut. Gratifiant ! Par contre, c’est définitif, j’ai un problème avec les fermetures éclair. Elles et moi, on n’est pas très copines quand il s’agit de coudre l’extrémité. Ne regardez pas de trop près, les finitions sont ignobles…
Aller, zou, en avant les photos !

Pour celle-ci, biais maison et tentative d’appliqué étoilé. Doublure polaire mais j’ai peur que ce soit un peu chaud…

La deuxième est plus légère car pas de polaire mais une doublure en coton.

Tissus Reine Marché St Pierre, Tissu Toto.Biais maison et La Droguerie. Pressions Tissu Toto.

A suivre…

La japonaise fleurie

Je vous ai présenté précédemment quelques échantillons de tissus sur lesquels j’avais craqué. Quand j’ai vu ce tissu, j’ai su tout de suite ce que j’allais en faire !

Un joli imprimé fleuri qui m’a tout de suite inspirée et j’ai récidivé sur la cousette japonaise. Voici donc la tunique n°12 du HS Coudre c’est facile n°1. Taille M avec marges de couture.
J’ai fait quelques modif perso, comme d’habitude: pas de manches ballons (berk, j’aime pas et on peut pas enfiler de gilet après…) mais des manches 3/4, gros gros recintrage car je n’aime pas non plus l’effet baudruche et biais rose à la place des ourlets.

Je suis trèèèès contente de cette tunique. C’est ma préférée number one ! Je l’ai même portée au boulot, c’est vous dire si j’assume ma cousette cette fois. Elle est légère et très agréable à porter.
Par contre, il faut avoir de la patience, parce que, bonjour les plis sur le devant ^^

Aller, photos, en mode rétro…

Ouais, je sais, c’est l’effet Cannes, chuis trop une star quand je pose hahaha !

Tissu Mondial Tissu, biais La Droguerie.

Edit: Merci à toutes pour vos gentils commentaires, ça fait vraiment plaisir ^^

A suivre…

Il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille

Il faut bien ouvrir les yeux, je me suis emballée trop vite. L’été, c’est pas pour tout de suite. 
Du coup, le temps pourri me donne l’occasion (tadaaaaa, admirez la transition), de vous présenter cette petite jupe en velours, qui mine de rien, est encore tout à fait de saison.
Cousue lors de mes dernières vacances, j’ai été piocher du côté de Henri & Violette, pour  un tuto simple comme bonjour.
Un petit passepoil bordeau qui me restait d’une précédente cousette, un peu de velours gris-bleu (oui, j’aime beaucoup le bleu, vous verrez), une ceinture élastique pour ne pas se prendre la tête, quelques fronces (une première !)…
En  2h, c’était fait. Gratifiant, n’est-ce pas ?

Aller, quelques photos mais pas trop. Pas de photographe ce jour-là et les prendre avec retardateur, ben, c’est franchement prise de tête !

De face….
Et de profil !

J’ai aussi ajouté quatre boutons argentés, achetés il y a une éternité.
Velours et passepoil La Droguerie.

A suivre…

La classe à Boston

J’adore les sacs. j’en change en général à chaque saison, soit 2 ou 3 fois par an. Autant vous dire que je n’avais qu’une hâte quand j’ai commencé à coudre: faire le sac de mes rêves.

La toute première cousette que j’ai faite, c’est ça:

 Un sac bandoulière freestyle, sans patron, à l’arrache. Ma foi, je n’en suis pas mal contente et il m’a bien servi au printemps.

Dès que j’ai eu assez de technique, je me suis lancée dans LE sac qui me faisait de l’oeil depuis un bail, j’ai nommé le sac Boston du CCF n°9. C’est le sac que beaucoup de blogueuses ont testé au moins une fois.
Alors, j’ai un peu galéré quand même, surtout que j’ai voulu rajouté un passepoil maison.
Mais j’adoooooore l’abstrait ce sac et il est bien parti pour me faire tout l’été !

 J’y ai passé pas mal de temps. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Pour une fois, les japonais n’ont pas fait dans le facile pour la doublure du sac. Un vrai casse-tête avec des explications parfois un peu tordues.

Vue de l’intérieur. Le biais n’est pas parfait mais ça passe.

 Modif perso: rajout de 2 poches intérieures et d’un passepoil maison « pourfairejoli ».

En situation, pour se rendre compte de la taille.

C’est certain que j’en referai un autre….pour cet hiver.
Et pour les observateurs/trices qui se demandent ce qu’est la boule en plastique à droite, ce n’est pas pour y mettre un hamster. Allez voir ici ! Sensations garanties !

Merci à tous et toutes pour vos petits mots. Ça me fait vraiment plaisir ^^

Tissu Reine du Marché Saint-Pierre, doublure d’un rideau Ikea, biais La Droguerie

A suivre…

Avec le temps…

 Le printemps, que dis-je, l’été !  semble vouloir enfin ramener sa fraise et ça me donne envie
de coudre pleins de petits hauts colorés. J’ai craqué hier et fait le
plein de tissu. Mon porte-monnaie ne me dis pas merci mais on s’en fiche ^^
Or donc, craquage total sur quelques tissus que voici:

Tissu Myrtille et Mondial Tissu

 Pour une fois, j’ai un projet pour chacun !! D’habitude, souvent, j’achète un peu au pif en espérant l’inspiration. Et bien là, non ! J’ai une idée précise de ce que je vais faire. Bon, je vais évidemment avoir besoin de temps XXL et faire carburer la machine, mais j’y crois !

Autre craquage, un pur hasard, sur ce magazine:

C’est le lapin bleu qui me fait fondre

Apparemment, (encore) un nouveau magazine de couture (cf le petit encart jaune en haut à gauche).
Pas de regret, les doudous sont supers et certains ont l’air vraiment d’être très facile à faire. ça tombe bien, je suis cernée par les copines enceintes, va y avoir du doudou, je vous préviens !

A suivre…

Essai japonais

Les patrons japonais sont très à la mode sur la blogo « coutureuse ». Normal, les japonaises ont toujours une longueur d’avance en matière de mode (de tout, en fait) et je ne pouvais pas ne pas céder à la tentation d’acheter quelques Coudre c’est facile.
J’ai opté pour la tunique à encolure froncée du n°1 de CCF et je me suis dit qu’elle serait très bien pour ma maman.
J’ai trouvé un joli Liberty et hop, trace, découpe, couds…j’en fais une jolie blouse. J’ai raccourci les manches et la longueur (et surtout la largeur !) de la tunique, rajouté un joli ruban sergé en bas pour resserrer la taille.
Ma maman a été enchantée ! Surtout que le beau temps a pointé son nez, il faut en profiter !!

Le modèle, c’est moi, hein !
Gros plan sur l’encolure

Tissu La Droguerie

A suivre…

A petits pas

Je cherchais quoi faire de mes chutes de tissus (issus de projets que je vous montrerai bientôt ^^). J’avais la flemme de faire des carrés pour un plaid patchwork.
Une de mes amies attendant une crevette pour juillet, je me suis dit que j’allais lui faire un petit cadeau, dans la mesure de mes moyens. J’ai trouvé un tuto sur Petit Citron et je me suis lancée dans la confection…de petits chaussons trop choux !! Pas trop de difficultés, si ce n’est qu’un des deux doit être légèrement plus large que l’autre. Mais je suis contente du résultat, c’est trop mignon ^^

Je me suis bien amusée avec Instagram pour les photos.

Les « vraies »couleurs

Tissus velour et Liberty La Droguerie

A suivre…

Le chat qui guette aime les rayures…

Forcément, quand on se met à la couture, on cherche des sources d’inspirations (et de patrons ! ) et on achète des magazines…J’avais repéré ce petit haut qui me tentait bien dans le Burda de mai. Après l’avoir vu sur Bidouille et Cafouille, je me suis lancée mais j’ai ajouté des petites modifications personnelles. J’ai fait un mix de deux patrons: l’encolure tombe mieux grâce à son encolure renforcée et les emmanchures sont plus dessinées. Le tout réalisé dans un jersey rayé qui tombe super bien.
Résultat: j’adore ce haut !
 Et j’en suis fière car je n’ai pas fait de boulettes et je l’ai réalisé assez rapidement.
Trève de blablas. Place aux images…

ça pique un peu les yeux, les rayures…


Pas de photographe ce jour-là…

Tissu Reine du marché Saint-Pierre.

A suivre…

L’ envol du papillon boîteux

Je ne possède pas encore beaucoup de livres de couture. Le premier que j’ai acheté est Dressing Chic, un classique de Mes carnets de couture. Je voulais un modèle simple, pas trop dur  à faire pour aller avec le super tissu que j’avais trouvé. Un tissu plein de papillons, tout doux, fluide et léger.

J’ai choisi une tunique avec des plis « religieuses » et ce détail à son importance car c’est évidemment dessus que je me suis cassée les dents. Les fronces, ça va, les plis, bonjour les dégâts. Pour une première, c’est un raté mais tant pis, ma blouse est quand même très agréable à porter. Elle l’aurait été encore plus si un malheureux coup de ciseau dans un moment d’égarement n’avait pas réduit les emmanchures.
Chuis un peu serrée des bras quoi.
Mais je la porte quand même ma blouse papillon, même pas mal !

Un côté froissé du plus bel effet !

 
Et hop, demi-tour !

 Tissu Myrtille

A suivre…

Lequel tu préfères ?

J’ai l’habitude, quand je surfe sur le web, de rebondir de blog en blog. C’est comme ça que je suis tombé sur LE fameux collier en tissu vu et revu sur la blogo. Et hop, grâce au tuto trouvé sur La fée dragée, je me suis lancée.
C’est très facile et rapide à faire, voire même reposant, bien installé au coin du feu (cause temps pourri il y a peu). J’en ai fait deux différents avec du tissu Liberty et j’en ai proposé un à ma maman, tandis que belle-môman a flashé sur le second.
Ben et moi alors ?

 

Tissus Liberty et perles La Droguerie

A suivre…